50 ans

50 ans d’expertise au service de la mobilité des jeunes

50 ans à accompagner les projets des jeunes, 50 ans à innover pour répondre à leurs besoins, 50 ans à développer les réseaux entre France et Québec, 50 ans à incarner la relation unique entre nos deux sociétés : 50 ans à rester jeunes !

L’Office franco-québécois pour la jeunesse, créé en 1968 pour permettre la rencontre et la redécouverte entre nos deux peuples à travers leurs jeunes générations, et bâti sur une volonté politique ambitieuse des deux Gouvernements, a depuis creusé son sillon. Il a développé une compétence unique pour l’accompagnement des jeunes dans leurs projets de mobilité entre la France et le Québec. Aujourd’hui, à travers des programmes dédiés à l’insertion et l’emploi, au développement des compétences, à la promotion de l’engagement citoyen, à l’appui à l’entrepreneuriat et à la création, nous orientons, accompagnons et soutenons les projets des jeunes de 18 à 35 ans, dans toute leur diversité. Nous faisons au quotidien la preuve de la justesse de l’ambition et de la force des liens noués à travers les 150 000 participants soutenus depuis la création. L’ouverture à la francophonie amorcée depuis les années 2000 a fait rayonner et reconnaître encore davantage, au-delà de la France et du Québec, la pertinence de l’action de l’OFQJ.

C’est pourquoi nous avons souhaité que l’année 2018 soit un anniversaire particulièrement heureux et ambitieux. Toute l’année, des événements culturels, des rencontres professionnelles, des célébrations institutionnelles, des moments festifs rythmeront nos activités et rassembleront la « famille » de l’OFQJ et tous ceux qu’elle inspire. Il nous reviendra en 2018, tous ensemble, d’imaginer et de dessiner les décennies à venir dans l’esprit toujours créatif et dynamique qui caractérise l’OFQJ.

C’est le moment de rêver, oser, bouger !

 

Marianne Beseme
Secrétaire générale en France

Michel Robitaille
Secrétaire général au Québec

Marianne Beseme et Michel Robitaille

50 années d’évolutions et d’innovations pour la jeunesse

En 1967, après sa visite au Québec, le Général de Gaulle propose à Daniel Johnson, premier ministre québécois, de créer un Office franco-québécois pour la jeunesse. C’est chose faite en février 1968 et le nouvel Office bi-gouvernemental est chargé d’organiser les premiers échanges dès l’été suivant. Pendant 50 ans, l’Office a initié des milliers d’actions et organisé la mobilité de près de 150 000 jeunes entre 18 et 35 ans à travers des programmes axés sur le développement et le perfectionnement professionnels, dans les secteurs économique, culturel, académique et social, tout en favorisant les découvertes interculturelles et la consolidation des réseaux.

Le protocole fondant l’OFQJ est signé le 9 février 1968 par François Misoffe, ministre de la Jeunesse et des Sports du gouvernement français et Jean-Marie Morin, ministre de la Jeunesse, des Loisirs et des Sports du Québec.

50 ans plus tard, l’Office demeure au coeur de la relation entre la France et le Québec. De nombreux accords et partenariats ont été noués avec les grands acteurs de la mobilité et de la jeunesse. Ils sont constamment renouvelés et diversifiés pour permettre la mobilisation des jeunes sur les grands enjeux de société. L’Office peut ainsi compter sur un réseau solide dans tous les domaines de la coopération. Fort de ces partenariats et mis au défi par une jeunesse en constante évolution, l’Office est plus que jamais le laboratoire d’innovation et de création qui contribuera encore longtemps à rendre si unique la relation franco-québécoise.

 

50 années d’évolutions et d’innovations pour la jeunesse

 

Dates clés de l’OFQJ

  • 9 février 1968 : Création de l’Office franco-québécois pour la jeunesse
  • 4 juin 1968 : Premiers échanges de jeunes
  • 1970 : Grandes rencontres sur différents thèmes sociaux et culturels (groupes). Ratification de l’Entente et publication au Journal Officiel par le Québec
  • 1973 : La tranche d’âge des participants passe de « 16/30 ans » à « 16/35 ans », puis « 18/35 ans »
  • 1980 : Dispositifs plus individualisés de consolidation de réseaux et création du programme de mobilité étudiante basé sur les ententes entre établissements
  • 28 mai 1984 : 600 jeunes embarquent à bord du paquebot « Mermoz » pour une traversée de l’Atlantique de quinze jours baptisée « Cap sur l’Avenir »
  • 1990 : Virage vers l’insertion professionnelle (programme Formation et emploi, banque de stages) et partenariat avec les collectivités territoriales en France 
  • 2000 : Elargissement des projets aux pays tiers prioritairement en francophonie
  • 2005 : Création du programme Entrepreneuriat
  • 2005 : Reconnaissance de l’OFQJ en France comme organisme de formation et amplification du partenariat avec Pôle Emploi et les collectivités pour les jeunes en insertion
  • 2010 : Nouveaux dispositifs de mobilité en France : Emplois temporaires, Volontariat 
  • 2011 : Développement du Centre de ressources au siège en France 
  • 2012 : Expérimentation des Tandems franco-québécois pour la Francophonie
  • 2014 : Ratification de l’Entente et publication au Journal Officiel par la France
  • 2018 : 50e anniversaire de l’OFQJ